Toujours plus d'électronique dans le domaine du ferroviaire

Electronique domaine ferroviaire

Enjeux écologiques, coût du carburant, besoins en mobilité croissants… Le ferroviaire représente un moyen de transport urbain et intra-urbain d’avenir. A bord des trains, métros et trams, l’électronique se fait toujours plus présente, pour répondre aux attentes des usagers, améliorer le taux de service et gagner toujours plus en fiabilité et sécurité. Pouvoir collecter, traiter et analyser des données représente à ce titre un enjeu de premier plan, pour lequel la conception de cartes électroniques est essentielle. Explications.

Electronique dans le ferroviaire : un mouvement amorcé il y a des décennies et qui prend de l’ampleur

De l’alimentation des LED permettant aux passagers de lire confortablement installés, à l’alimentation du sèche-mains dans les cabines de toilette et jusqu’aux prises voyageurs pour recharger les téléphones, l’électronique est présente partout à bord d’un train. Pour toutes ces applications, les besoins en conversion d’énergie sont grands, afin de convertir la tension récupérée par les caténaires en de multiples produits.

Au-delà de ces services bien tangibles pour l’usager, l’électronique s’invite dans les armoires de communication pour faire remonter les informations avec la tour centrale ou encore dans le lighting propre à la signalisation. Ainsi, dans le domaine du ferroviaire, on distingue trois grands domaines où l’électronique a la part belle :

  • La partie traction qui permet tracter les trains, dans laquelle on retrouve de l’électro-mécanique depuis une quarantaine d’années
  • La partie signalisation entre le train, les gares, la voie, les autres trains, dans laquelle les sujets électro-mécaniques sont également forts présents et tendent à se moderniser du point de vue des technologies de communication.
  • La partie proche de l’utilisateur. Avec les exemples déjà cités et tous les équipements qui feront à l’avenir partie du quotidien des usagers : tablettes tactiles pour améliorer l’expérience utilisateur, capteurs en tout genre pour monitorer l’activité du train et informer les passagers en temps réel...

Dans un domaine aussi sécuritaire que le ferroviaire, l’intégration de nouvelles technologies prend forcément du temps, notamment lors des phases de qualification, de mise sur site et de mise en fonctionnement. Mais les systèmes électro-mécaniques traditionnels laissent peu à peu place à des cartes électroniques permettant de communiquer en Bluetooth, Wifi ou GSM.

LB industrie médicale

Du rail au quai de gare, de l’électronique à tout va

L’électronisation du ferroviaire ne s’arrête pas au matériel roulant ! Au-delà de la partie mobile, le domaine ferroviaire comprend une partie statique pour toutes les infrastructures annexes. A ce titre, toutes les gares commencent à être communicantes et à avoir de plus en plus de capteurs et d’intelligence artificielle, que ce soit pour calculer le nombre de personnes ou le flux, pour vérifier qu’il n’y a pas de surplus sur les quais, pour s’assurer de diverses mesures de sécurité, anticiper les problèmes potentiels, mesurer la température ou l’humidité… Les gares sont amenées à être de plus en plus intelligentes et à communiquer de plus en plus entre elles et avec le réseau central.

Ferroviaire : la data au cœur des enjeux

Dans le ferroviaire, comme dans bien d’autres secteurs, la data est clé. Il faut pouvoir récupérer les informations de vitesse de train informer au plus près les usagers des éventuels retards, savoir en temps réel s’il y a assez d’eau dans les toilettes, connaître la température ambiante, disposer de données pour établir des statistiques sur les dysfonctionnements et s’en prémunir, analyser les flux de passagers… Plus le domaine du ferroviaire disposera de datas, plus il sera en mesure de faire évoluer ses produits dans le bon sens, en apportant toujours plus de qualité de service. L’objectif final est d’améliorer le taux de service : avoir moins défauts, plus de trains à l’heure, et des clients davantage satisfaits. L’électronique vient répondre à ces besoins. Car qui dit datas, dit capteurs. Et qui dit capteurs, dit électronique et donc cartes électroniques.

Cats Power Design : partenaire des donneurs d’ordre du ferroviaire pour la conception de cartes électroniques spécifiques

Spécialiste de la conception/fabrication de cartes électroniques spécifiques sur cahier des charges, Cats Power Design met son expertise au service du domaine ferroviaire. Notre bureau d’études est à même de vous accompagner sur tous vos projets de conversion d’énergie, de cartes d’acquisition des données ou encore de drivers LED. Plus précisément :

  • Driver de Led pour Liseuse et lumière d’ambiance
  • DC DC 60W convertisseur mutli tension intégré en boitier étanche
  • DC DC 250W pour alimentation de carte automatisme


Du hardware au software, en passant par la CEM et la sécurité, nos ingénieurs travaillent en parfaite symbiose avec vos équipes industrialisation / fabrication, pour réaliser de A à Z vos produits électroniques en marque blanche. Certifié ISO 9001, notre bureau d’études dispose en effet de façon intégrée de tout le savoir-faire industriel nécessaire pour aboutir à une fabrication certifiée.


Vous cherchez à réaliser un projet d’électronique spécifique pour le ferroviaire ? Parlez-nous de vos besoins.